Ensembles articles, publication et posters de Bioalternatives traitant plus particulièrement de la dermatite atopique et des modèles et tests in vitro et ex vitro développés

Dermatite atopique, généralités

La DA constitue la dermatose la plus fréquente chez les enfants : 65% des patients ont moins d’un an et 85% sont âgés de moins 5 ans [1]. La prévalence de cette pathologie est en constante augmentation atteignant aujourd’hui 10 à 25% de la population.

Keratinocytes under fire of proinflammatory cytokines: Bonafide innate immune cells involved in the physiopathology of chronic atopic dermatitis and psoriasis

Specific cytokine environment deregulation plays a central role on skin morphology and innate immunity, moving towards specific pathologies and opening the way to new therapeutic strategies.
Inflammatory-loop-

Dermatite atopique, phase d'initiation et d'activation

Les lésions cutanées permettent le passage facilité d’un antigène auquel l’individu aura été préalablement sensibilisé.
Coupe de peau atopique

Dermatite atopique, réponse immune et lésions cutanées

Réponse immunitaire Th2/Th22 et autres acteurs de la dermatite atopique Après polarisation , les lymphocytes T Th2 et Th22 migrent vers la zone lésionnelle où ils libèrent respectivement des cytokines de type Th2 (IL-4, IL-5, IL-13, IL-31, TNF-α) et Th22 (IL-22). Ces cytokines Th2/Th22 ont différentes fonctions dans la réponse immunitaire :
skin inflammation

Keratinocytes as targets for cytokines in skin inflammation

Current knowledge about the effects of different cytokine families on keratinocytes, and more particularly theirinvolvement in skin inflammation and in the development of inflammatory skin diseases such as psoriasis