La glande sébacée : Physiologie et fonctions

La peau humaine est dotée en moyenne 2 000 000 de glandes sébacées, avec une densité d’environ 400 à 900 glandes par cm² sur le visage. La glande sébacée est un organe localisé au niveau du derme. Elle est responsable de la synthèse et de la sécrétion du sébum qui entre dans la composition du film hydrolipidique. Le rôle du sébum est de protéger la peau des agressions extérieures et de la déshydratation. Le sébum permet également d’entretenir la souplesse de la peau et des cheveux.

Physiologie de la glande sébacée

Le compartiment pilo-sébacé

La glande sébacée est généralement associée à un follicule pileux, constituant ainsi le compartiment pilo-sébacé. Localisée au niveau du derme, la glande sébacée est rattachée au follicule pileux par le canal excréteur. Ce canal permet la sécrétion du sébum le long de la racine du poil ou du cheveu jusqu’à la surface de la peau (Figure 1).

Figure 1 : Glande sébacée et sébocytes

Les sébocytes

Cellules épithéliales majoritairement présentes au niveau de la glande sébacée, les sébocytes sont responsables de la synthèse et de la sécrétion de sébum.
Trois types de population de sébocytes sont présents au niveau de la glande sébacée, répartis au niveau de trois zones concentriques distinctes :

  • La zone périphérique : les cellules situées en périphérie de la glande sébacée constituent les cellules non différenciées et prolifératives.  Elles expriment des marqueurs caractéristiques des cellules souches (KRT15, TNC) ou du linéage folliculaire (KRT75, FST) . Elles sont caractérisées par un aspect aplati ainsi que par la présence d’un noyau. Au cours du processus de différenciation en sébocytes , ces cellules vont se charger en lipides et vont migrer vers le centre de la glande sébacée au niveau de la zone de maturation.
  • La zone de maturation : pendant le processus de maturation les sébocytes vont augmenter de volume et se doter de marqueurs spécifiques tels que la protéine kératine 7 (KRT7),  la Fatty acid desaturase 2 (FASD2) ou encore l’antigène membranaire de l’épiderme (EMA) [Tests : SEBOAR-0004; SEBOAR-0003], et continuent de synthétiser du sébum [Test : SEBOAR-0007].
  • La zone de nécrose : une fois matures, les sébocytes vont libérer leur contenu en sébum selon un processus dit holocrine lors duquel la libération du sébum s’effectue par rupture de la membrane du sébocyte. Le sébum libéré va ensuite emprunter le canal excréteur pour être enfin libéré à la surface de la peau.
glande sébacée

Figure 2 : Influence de la DHT sur l’expression de marqueurs de différenciation. Test réalisé sur un modèle de sébocytes humains exprimant le récepteur aux androgènes.

Composition et fonctions du sébum

Composition du sébum

Le sébum est une mixture lipidique complexe constituée de :

  • Glycérides : 30-50%
  • Acides gras (acide sapiénique) : 15-30%
  • Cires (cérides) : 26-30%
  • Cholestérol : 1.5-2.5%
  • Squalène : 12-20%

Alors que la plupart des constituants lipidiques du sébum sont également retrouvés dans d’autres parties du corps, le squalène et les cires restent des composés caractéristiques du sébum.

glande sébacée

Figure 3 : Composition du sébum

Fonctions biologiques du sébum

En plus de son rôle de barrière protectrice, le sébum possède également des propriétés antibactériennes, conférées par les acides oléique et palmitoléique, ainsi qu’antioxydantes, conférées entre autre par la vitamine E.

Sébum et texture de la peau et des cheveux

Le niveau de sécrétion du sébum diffère d’un individu à l’autre et va être à l’origine de différents types de texture de peau : Une peau sèche ou des cheveux cassants seront la conséquence d’une faible sécrétion de sébum, alors qu’une peau ou des cheveux gras seront la conséquence d’une sécrétion de sébum plus importante connue sous le terme d’hyper-séborrhée. Cette hyper-sécrétion de sébum peut être également responsable de désordres cutanés tels que l’acné.

Régulation de la production de sébum en condition normale

La production de sébum est un processus contrôlé par différents mécanismes.

La régulation hormonale

Elle constitue la principale voie de régulation de la production de sébum par les sébocytes.
Métabolisée en dihydrotestostérone (DHT) par la 5-alpha réductase [Test : SEBOAR-0018], la testostérone constitue l’élément clé de cette voie de régulation. Sous l’effet de la DHT les sébocytes vont activer des voies de signalisation impliquées dans la synthèse des lipides via des récepteurs aux androgènes (AR) situés à la surface des sébocytes [Tests : SEBOAR-0007 et SEBOAR-0008].

La régulation de la production de sébum par les hormones de croissance telles que l’insuline, l’IGF (Insulin Growth Factor) ou encore l’hydrocortisone [Test : SEBOAR-0020] constituent d’autres voies de stimulation hormonale en agissant sur la croissance des sébocytes.

glande sébacée

Figure 4 : Influence de la DHT et autres facteurs lipogéniques sur la production de lipide (bodipy) et la différenciation des sébocytes (EMA). Test réalisé sur un modèle de sébocytes humains exprimant le recepteur aux androgènes.

Autres facteurs de régulation

Outre les effets des hormones androgènes, il existe d’autres facteurs de régulation de la synthèse lipidique.

  • Facteurs endogènes : la lipogenèse peut être influencée par d’autres facteurs endogènes lipogéniques non hormonaux, tels que les produits issus de la métabolisation des acides gras tels que le cholestérol ou le cholécalciférol (vitamine D) ou encore par des molécules de la famille des rétinoïdes et de ses dérivés tels que l’acide rétinoïque, le rétinol ou encore la vitamine A [Test : SEBOAR-0019].
  • Facteurs environnementaux / exogènes : Ils sont impliqués dans la qualité et la quantité du sébum sécrété.
    • La pollution : naturellement présente ou issue de l’activité humaine (ozone, industrie, élevage, cigarette…), elle est impliquée dans les changements au niveau de la composition du sébum et stimulerait également sa sécrétion
    • L’exposition aux UV : l’agression de la peau par les rayonnements UV du soleil est également impliquée dans la qualité du sébum présent à la surface de la peau.
    • L’alimentation : l’apport par l’alimentation de certains nutriments tels que certains types d’acides gras (cholestérol par exemple) impacterait également la régulation et la qualité du sébum sécrété [Test : SEBOAR-0009].

Faites le plein d‘expériences en suivant toute l’actualité de Bioalternatives

  • Nouveaux tests, modèles et services
  • Articles et publications
  • Evènements

Related Posts or publications

Effects of different kinds of pollutants on the lipidic metabolism of human sebocytes and protective effects of a new macroalgae culture extract Sebocytes lipid production are stimulated by pollutants. Ame acts by protecting epidermal cells, human sebocytes and skin from urban dust.
Acné vulgaris : Origines, symptômes et traitements actuels L’acné vulgaris est une maladie inflammatoire chronique cutanée qui touche la plupart des adolescents et concerne plus de la moitié des consultations en dermatologie. Cette pathologie, caractérisée par une hypersécrétion de sébum peut être à l’origin...
New biological effects of Aphloïol In the present study, we identified new properties of Aphloïol (syn. mangiferin) in improving skin barrier function, especially by promoting keratinocyte differentiation, synthesis of transmembrane glycoprotein and lipid neosynthesis.
Immortalized sebocytes SEB0662 can spontaneously differentiate into a sebaceous-like phenotype when cultured as a 3D epithelium SEBO662 multilayers spontaneously differentiate into a sebaceous-like structure as shown by the strong polarized expression of the late sebaceous marker EMA, the overexpression of some lipogenic markers and lipid production on the upper side of the e...